L’acné est une affection dermatologique qui touche les glandes sébacées. Les petits trous dans votre peau appelés les pores se connectent à ces dernières qui forment une substance huileuse appelée sébum. Les pores se connectent aux glandes sébacées par un canal appelé follicule. À l’intérieur de celui-ci, le sébum entraîne les cellules mortes de la peau à la surface. Un cheveu mince pousse également à travers le follicule. Lorsque ce dernier s’encrasse, un bouton se développe.

La peau sujette aux boutons et aux éruptions cutanées peut être difficile à contrôler et un soulagement souvent limité est observé avec les seuls traitements topiques. Malheureusement, les traitements médicaux sont également limités et ne constituent pas des stratégies idéales à long terme. La pilule contraceptive est souvent prescrite aux femmes présentant une acné hormonale mais peut avoir de nombreux effets secondaires à long terme, tels qu’un risque accru de certains cancers, des troubles de la coagulation et des problèmes hormonaux une fois la pilule arrêtée. Les antibiotiques sont un autre traitement médical courant qui peut avoir d’énormes répercussions sur l’équilibre microbien à long terme et la santé intestinale. Le dernier recours connu et souvent décrié fut le Roaccutane® (plus commercialisé aujourd’hui mais dont il existe des génériques), un médicament qui a été associé à la dépression et qui provoquait chez de nombreuses personnes un énorme dessèchement de la peau, au point de rendre les lèvres, les yeux et les mains secs et squameux.

La clé pour réussir à contrôler l’acné est de déterminer sa cause en tout premier lieu. Pour certains, cela peut être évident (comme une mauvaise alimentation ou une acné hormonale), tandis que pour d’autres, une combinaison de facteurs peut être associée. La liste suivante décrit certaines des causes les plus courantes d’acné du point de vue de la naturopathie :

1. L’acné au menton et à la mâchoire est souvent hormonale, en particulier chez les femmes, mais peut également être présente dans ces zones chez les hommes. L’acné qui s’aggrave prémenstruellement ou à l’ovulation aura également une influence hormonale.

2. On pense que l’acné sur la poitrine et le dos est dû à une toxicité généralisée. Cela se voit souvent avec une mauvaise alimentation. Cela peut inclure une alimentation riche en sucres, en aliments transformés ou en malbouffe. Ce type d’acné peut être traité en entreprenant un simple programme de désintoxication pour nettoyer le corps et le système lymphatique.

3. Si présente sur les joues, cela est souvent dû à une toxicité du système digestif ou du côlon. Les personnes concernées ont souvent des antécédents de problèmes gastriques et peuvent souffrir de constipation, de gaz ou de ballonnements. Cette acné peut être réduite en améliorant la fonction digestive, en régulant les intestins et en suivant un régime riche en fibres.

4. Une alimentation riche en sucre ou une alimentation à index glycémique élevé peut causer l’acné en augmentant les niveaux d’insuline dans la circulation. Cela provoque alors un déséquilibre des niveaux d’androgènes, ce qui déclenche une augmentation de la production de sébum sous la peau. Le meilleur moyen de lutter contre l’acné consiste à équilibrer la glycémie et à réduire l’insuline en circulation. Ceci est particulièrement répandu chez les femmes atteintes du Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK). Un régime alimentaire à faible teneur en sucre a fait l’objet de nombreuses recherches pour lutter contre l’acné et constitue l’un des meilleurs moyens de contrôler les poussées à long terme.

5. Un régime alimentaire élevé à base de produits laitiers a également été associé à l’acné. Les produits laitiers sont acides et inflammatoires et beaucoup de naturopathes préconisent de réduire leur consommation afin de mieux contrôler les éruptions.

6. Une infection par la bactérie propionibacterium acnes sur la peau aggravera l’acné ou les éruptions cutanées. Cela peut être contrôlé en améliorant la réponse immunitaire à l’aide de compléments nutritionnels ou à base de plantes. L’application cutanée d’huile essentielle de Tea tree pure ou diluée dans une goutte d’huile végétale de Jojoba pour les peaux sensibles aide également à taire cette bactérie. Commencez par appliquer chaque soir avant de vous coucher et après vous être lavé le visage (cure de 21 jours puis 1 semaine de pause et reprise si nécessaire).

7. Une carence en zinc peut nuire à la santé de la peau et favoriser l’acné. Le zinc est essentiel à la guérison de la peau et à la régulation immunitaire. Une supplémentation en zinc aide à éviter les cicatrices à mesure que la peau s’améliore.

8. Une carence en vitamine A peut également contribuer à l’acné. La supplémentation aide à réduire la production de sébum sous la peau et contribue donc grandement à améliorer sa santé.

9. Une mauvaise fonction hépatique peut être source d’acné car notre foie est notre principal organe de désintoxication responsable de l’élimination des toxines du corps. Si votre foie est paresseux, les toxines et les déchets ne sont pas efficacement éliminés du corps et doivent s’échapper quelque part (cela se fait notamment à travers la peau). Un foie en bonne santé fait une énorme différence pour une peau en bonne santé.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LE CRÉATEUR

Praticien de phyto-aromathérapie et nutrithérapie, rédacteur webzine et auteur, Maxime Beune vous propose une approche naturelle pour optimiser votre santé et votre équilibre vital au quotidien...

PARTENAIRES

SUIVEZ DIABOLOPHYTO

© 2019 Diabolophyto | Tous droits réservés | Les informations présentes sur le site ne sont pas destinées à remplacer une consultation médicale | Mentions légales

Share This