Les huiles essentielles sont strictement interdites pendant toute la durée de la grossesse à l’exception de quelques-unes qu’il faut tout de même utiliser avec précautions. Dans cet article je vous propose de faire le tour des huiles essentielles non conseillées et prohibées chez la femme enceinte et allaitante.

Les huiles essentielles interdites pendant toute la grossesse

Le Céleri (Apium graveolens)

La Cannelle (Cinnamomum zeylanicum)

Le Cèdre (Cedrus atlantica)

La Myrrhe (Commiphora molmol)

Le Fenouil (Foeniculum vulgare ssp. dulce)

Le Genèvrier commun (Juniperus communis)

L’Hysope (Hyssopus officinalis var decumbens)

Le Jasmin (Jasminum officinalis)

La Mélisse (Melissa officinalis)

La Menthe pouliot ou pouillot (Mentha pulegium)

La Menthe poivrée (Mentha x piperita)

La Muscade (Myristica fragrans)

Le Basilic exotique (Ocimum basilicum L. var. Basilicum)

L’Epazote (Chenopodium ambrosoïdes)

Le Cyprès (Cupressus sempervirens)

Le Palmarosa (Cymbopogon martinii)

L’Eucalyptus mentholé (Eucalyptus dives)

Le Clou de Girofle ou Giroflier (Eugenia caryophyllus)

L’Hélichryse Italienne ou Immortelle (Helichrysum italicum ssp. serotinum)

La Lavande stoechade (Lavandula stoechas)

Le Romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis CT verbénone)

Les huiles essentielles emménagogues à proscrire

Les huiles essentielles emménagogues stimulent le flux sanguin dans la région pelvienne et l’utérus.

L’Armoise vulgaire (Artemisia vulgaris)

L’Oignon (Allium cepa)

L’Estragon (Artemisia dracunculus)

Le Bouleau (Betula alleghaniensis)

Le Carvi (Carum carvi)

Le Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus L.)

Le Bigarade (Citrus aurantium fe)

Le Citron (Citrus limonum Risso)

L’Eucalyptus à cryptone (Eucalyptus polybractea CT cryptone)

La Rue officinale (Ruta graveolens)

La Grande Camomille (Tanacetum parthenium)

Le Thuya (Thuja occidentalis)

Les huiles essentielles à éviter pendant l'allaitement

Le Jasmin (Jasminum officinalis) qui empêcherait la lactation

La Menthe poivrée (Mentha x piperita)

Le Persil (Petroselinum crispum)

La Sauge (Salvia officinalis)

Quoiqu’il en soit la femme enceinte ou allaitante devra toujours exclure la voie orale et préférer la voie cutanée en évitant la zone abdominale et dorso-lombaire.

LE CRÉATEUR

Praticien de phyto-aromathérapie et nutrithérapie, rédacteur webzine et auteur, Maxime Beune vous propose une approche naturelle pour optimiser votre santé et votre équilibre vital au quotidien...

PARTENAIRES

SUIVEZ DIABOLOPHYTO

© 2019 Diabolophyto | Tous droits réservés | Les informations présentes sur le site ne sont pas destinées à remplacer une consultation médicale | Mentions légales

Share This